coree-du-nord

Mon voyage en Corée du nord

Je m’appelle Pascal, 24 ans, Français expatrié en Chine. Sur l’invitation de mon correspondant, j’ai séjourné pendant 1 semaine en Corée du Nord. Une belle fin d’après-midi de mois d’août, je débarque ainsi sur l’aéroport de Pyongyang après un vol de deux heures. Ce qui m’a d’abord surpris ce sont les portraits de Kim-Il Sung et Kim Jong-Il qui se trouvent accrochés sur un mur. Mon correspondant m’a déjà parlé du régime politique de son pays, mais je n’ai pas pris attention. Outre ces photos, j’étais étonné de ne pas trouver de magasins dans l’aérogare. Après la fouille de la tête aux pieds et de mes appareils électroniques (ces derniers sont interdits dans le pays), nous avons quitté l’aéroport. J’étais assez curieux de ce que me réservera ce séjour nord-coréen.

La visite du Pyongyang

Bien que ce pays soit déjà ouvert au tourisme depuis les décennies passées, mon correspondant m’a dit que bon nombre de Nord-Coréens ne connaissent pas ceux qui se passent dans le monde. Il ajoute aussi qu’il doit passer par une agence de voyage « Korea International Travel Company » pour organiser mon séjour. Car dans le pays, les touristes ne peuvent pas se déplacer sans les guides. Ceux-ci sont composés d’un homme et d’une femme qui les surveillent. D’ailleurs, dès mon arrivée, le guide m’a pris mon passeport. Avant d’arriver chez mon ami qui m’a hébergé, je voyais défiler des immenses fresques à la gloire des dirigeants ainsi que des maisons et des rues qui sont presque identiques. Le lendemain, au programme, le guide a proposé la visite de la capitale qui semble à tout point de vue aussi être une ville dédiée à la gloire de Kim Il Sung. Nous étions un groupe de 5 personnes, 2 anglais, moi et 2 chinois. Il y a d’abord la visite de la colline de Mansuadae, de l’imposant Arc de Triomphe, de la statue de bronze de Kim Il Sung et de Kim Jong Il, de la statue de Chollima, le palais de Kumsusan. Certaines de ces statues sont érigées en souvenir de la lutte contre l’ennemi et le voisin japonais, du limitrophe sud-coréen ou des Américains (je ne me souviens pas lesquels). Mais ce qui a retenu mon attention c’est le mausolée de Kim Il Sung et de son fils où on trouve leurs dépouilles intactes dans un immense bâtiment fait d’or et de marbre. Et là, il faut s’incliner 3 fois devant chaque corps. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire.

voyage-coree-du-nord

Les autres endroits à visiter

Les jours suivants, les guides nous ont amené voir une bibliothèque où il paraît avoir 30 millions de livres dans les 10 étages du souterrain. Puis, nous avons assisté au Festival d’Arirang. Un spectacle assez impressionnant qui mérite quelques prises de photos avec les motifs géants de danseurs et gymnastes à travers leurs animations synchronisées. Puis, viennent ensuite la visite de la zone démilitarisée, l’exposition de fleurs Kimilsungia-Kimiljungilia ainsi que le palais des enfants. Et le dernier jour, nous avions visité le mont Geumgang avec ses reliques bouddhistes. Le séjour d’une semaine ne m’a permis que de voir les bons côtés du pays. Mais mon ami m’a dit qu’à la campagne, la misère sévit…