tu-ne-tueras-point

Ma présentation du film : Tu ne tueras point

En cette année 2016, Mel Gibson nous a réalisé un film de guerre illuminé. Le film sous le titre français : Tu ne tueras point, comme un des 10 commandements, récolte déjà les acclamations des critiques aux Etats-Unis. Il est même présenté hors compétition lors de la Mostra de Venise 2016. L’histoire et la réalisation sont dignes d’un gibsonien pareil que ses autres œuvres La Passion du Christ en 2004 ou Apocalypto en 2006.

Une histoire prenante

Tu ne tueras point, raconte l’histoire vraie qui s’est passée lors de la deuxième guerre mondiale à Okinawa. Desmond Doss très attaché à son religion est contraint d’assister à une sanglante bataille. Même s’il ressentait le désir de servir son pays, il était contre la violence. Tenir une arme même un simple couteau et surtout tuer vont à l’encontre de ses croyances et ses principes religieux. Mais il voulait à tout prix remplir ses obligations. Alors il s’est engagé dans l’infanterie en tant que médecin.

Ses supérieurs hiérarchiques et ses camarades l’ont mené la vie dure. Malgré l’emprisonnement, les coups et les insultes Desmond résiste. Il se trouve pourtant face aux horreurs subit par ses compatriotes, des corps déchiquetés, utilisés comme boucliers par les combattants ou dévorés par les vers et les rats. Cependant, il décline catégoriquement l’emploi d’une arme.

Revirement de situation, Desmond a réussi un véritable acte héroïque. Avec l’aide d’une arme ? Nous obtiendrons la réponse en regardant le film. Mais pour vous mettre au parfum, il devient un héros de guerre en réussissant à sauver 75 soldats. Seul sous le feu de l’ennemi, Desmond ramène un à un du champ de bataille ses camarades  blessés.

Andrew Knight ne manque pas de mentionner dans son scénario que Desmond Doss était un enfant élevé par un père violant et alcoolique. Cela porte à réfléchir car au contraire du mauvais caractère de son père, il refuse la violence.

Le film sera donc riche en émotion mais aussi en leçon de morale.

tu-ne-tueras-point-avis

Hacksaw Ridge de son titre original, un film à succès

Tu ne tueras point, un film australo-américain connait déjà beaucoup de succès auprès des critiques ainsi qu’auprès des spectateurs. Sorti le 9 Novembre 2016 en France, on le classe de « Très très grand film ». Andrew Garfield de The Amazing Spiderman interprète brillamment Doss sous un visuel époustouflant.

Rappelons également que lors de la Mostra de Venise 2016 du 31 août au 10 septembre le film est classé hors compétition. En plus, le nombre de critiques favorables dépasse largement la moyenne tant aux États-Unis qu’en France.

L’habilité des techniciens derrière la caméra, reflété par des ralentis parfaitement maitrisés collabore avec l’histoire pour captiver les spectateurs. Outre on constate que Mel a veillé à ce que les mises en scène et les scènes d’assaut restent réalistes.

En bonus, Mel dédie le film à James Horner, décédé en juin 2015 alors qu’il devait en écrire la bande originale comme dans les trois précédentes œuvres de Gibson. La présente bande-son fut alors composée par Rupert Gregson-Williams.